Matière grise 1, Facebook 0.

Voici la reconstitution d’une scène entre Amoureux (A) et Ratonne (R), septembre dernier.

A : T’es fatiguée, tu devrais te reposer ce soir. (Lire: ouf ce bébé, il ne dort toujours pas la nuit…)
R : Oui, mais j’ai plutôt envie de relaxer. Je pense que je vais regarder le Code Chastenay.
A : Ah noooooonnn ! Pas encore une émission sur un « animalito par rapport » qu’on ne risque jamais de rencontrer, une partie du cerveau « pas rapport » qui joue un rôle insoupçonnable dans notre vie olfactive ou pire, pire encore, l’exploration pendant 999 jours d’un site archéologique « pas rapport » pour mener à la découverte d’un vieux kit de vaisselle tout scrap d’une famille no name du 8è siècle av. J.C. ? Moi, pus capable. Vraiment ça ne me relaxe pas tes émissions.
R : Mais c’est intéressant ce soir, écoute, ça porte s..
A : Viens pas chialer si je passe ma soirée sur Facebook.
R : Mais tu vas faire quoi sur Facebook ?
A : Bien regarde, là, justement, je viens d’apprendre que mon ami Ricardo a visité Barcelone (photos à l’appui), que ma sœur s’est connectée 33 fois aujourd’hui (photos et commentaires à l’appui) et que mon ancien coach de foot m’a retrouvé.
R : C’est vrai !
A : Oui, mon coach de foot quand j’étais en 4e année.
R : Ben là.
A : Ben c’est ça.
R : En tout cas. Dans le Code Chastenay cette semaine, ils parlent de l’avantage de faire de la course pieds nus pour éviter les blessures.
A : Hein ! (Amoureux est joggeur passionné)
R : Bien oui, c’est étrange, mais il parait que les espadrilles ce ne sont vraiment pas les meilleurs supports. Le meilleur serait le pied, tout court !
A : Si ? (Amoureux est latino)
R : Pues Si !

Facebook vient de prendre le bord. Beaucoup plus relaxe de regarder le Code Chastenay que de répondre compulsivement à toutes les questions, à tous les commentaires en direct ou en différé d’une page Facebook. Je le savais moi !

« Il n’y aucun mal à changer d’avis, pourvu que ce soit dans le bon sens » disait Churchill.

A propos ratonnedebiblio

Elle fait le pari que les gens curieux ont une longueur d'avance dans la vie.
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s