Le nez collé sur l’écorce

Voici une petite mise en situation. Votre amie, que vous connaissez depuis Mathusalem, discute avec vous et tout ce qu’elle dit, vous le voyez venir. Il n’y a rien de surprenant dans son discours et c’est probablement parce que vous vous connaissez vraiment très bien, si bien que vous pourriez pratiquement parler à sa place. Vous vous surprenez même parfois à l’imiter (seulement devant votre amoureux) avec tant de précisions que la question se pose : « cette amie serait-elle devenue une partie de moi-même » ?

Bon, vous pigez, j’en suis certaine. Cela pourrait très bien être votre conjoint, vos parents, votre sœur, votre voisin etc.

Mais là où mon propre cerveau me fascine (me déçoit ?), c’est lorsque j’oublie que d’autres personnes autour de moi peuvent dire exactement la même chose à mon sujet. Ratonne va dire xyz, elle va me répondre xyz, elle va probablement me raconter xyz. Ce n’est pas qu’il y ait un quelconque problème à être prévisible, on a tous nos schèmes, mais c’est d’oublier ces schèmes tellement ils font partie de nous qui m’assomme. Le nez collé sur l’écorce quoi. Et c’est dans ce total manque de recul que j’ai dit avec beaucoup de sérieux et d’étonnement envers moi-même une chose absolument risible. Après avoir remarqué cette actrice dans divers contextes (films, série, animation, etc.), j’ai eu ce que je pensais être un éclair de génie, on dirait d’ailleurs un « insight » en anglais et j’ai déclaré très fort à mon amoureux, « Heille, cette fille-là, je la trouve tellement drôle. Elle est cool en plus ! »
Il s’agissait de Tina Fey.

Grosse surprise.

C’est en le disant qu’il s’est passé simultanément 3 choses dans ma tête. 1-Je suis vraiment en train de dire des âneries tellement c’était prévisible. 2- Mon amoureux me regarde avec un air blasé et 3- La fille joue des rôles de nerds maladroites, ça me ressemble, alors je passe pour une narcissique nombriliste.

Alors voilà, on peut devenir la spécialiste de nos proches tout en étant qu’une simple fréquentation pour nous-mêmes.

A propos ratonnedebiblio

Elle fait le pari que les gens curieux ont une longueur d'avance dans la vie.
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s