Littératie

Littératie: petit mot mignon, voisin du mot littérature, on se dit que ça concerne probablement quelques petites fleurs bleues férues de classiques. On y associe Madame Bovary, quelques personnages du vieux barbu Tolstoi et on se dit qu’il y en a pour tous les goûts. On le range avec courtoisie, isonomie, modestie, termes vétustes ou ayant mal vieilli.

Or, il n’en est rien.

Littératie: La capacité d’une personne de comprendre et d’utiliser des imprimés et des écrits nécessaires pour fonctionner dans la vie de tous les jours, à la maison, au travail et dans la collectivité, pour atteindre ses objectifs, parfaire ses connaissances et réaliser son potentiel. (OCDE)

Et au Canada, on se fait « planter » allègrement. Cette vidéo vous raconte:

On a de beaux manifestes qui se donnent comme objectif d’améliorer la qualité de l’enseignement, des réformes de l’éducation qui se succèdent et qui arrivent toujours avec LA bonne méthode, des parents qui en ont plus qu’assez et des enseignants qui décrochent. Près d’un enseignant sur cinq envisage de quitter son emploi après deux ans de pratique. Aux États-Unis, dans certains milieux, le taux de rétention après 5 ans est de … 50%.

Ouf. Enseigner et apprendre à lire, à écrire, à calculer, est-ce si difficle ?

En 2011, oui.

La consultation est ouverte, j’attends vos suggestions, vos plaintes, vos maux de coeur. Et comme toujours, vos suggestions de lecture. J’ai entre les mains Les imperfectionnistes et je me promets une soirée décadente de lecture.

A propos ratonnedebiblio

Elle fait le pari que les gens curieux ont une longueur d'avance dans la vie.
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Littératie

  1. Ah oui, Les imperfectionnistes! Tu mets mon nom sur ta liste d’emprunteurs (euh… emprunteuses!)?
    Un autre manifeste sur l’école compétente. Pas eu le temps de le survoler encore… http://www.ecolecompetente.com/
    J’ai regardé la vidéo. Je suis d’accord et pas d’accord. Le discours économique… mouin… Les «non-littératiés» ou «sous-littératiés» n’ont que des déficits, mouin… En même temps, je suis en faveur d’un bon niveau d’éducation, de scolarité et de littératie… La musique de Rocky, mouin!!

  2. Le discours économique est nécessaire. Contrairement à ce qui se passait au siècle dernier, ils sont rares aujourd’hui les emplois qui nécessitent un niveau de littératie de base. Le discours économique est nécessaire car il est intimement lié à l’accès au monde du travail et, encore plus important, à l’accès au travail sain et sécuritaire.

    Ce n’est certes pas un film passionant, la musique est énervante ou même mal choisie, surtout pour les fans du FIFA : ) En plus, comme il est proposé par le réseau collégial, il est incomplet. On y parle peu des autres ordres d’enseignement, mais on y retrouve des informations auxquelles on réfléchit rarement car nous, on lit et on est entouré de gens qui lisent et écrivent. Je pourrais en parler encore des heures tellement ça me préoccupe !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s