La physique des catastrophes

J’aime quand les auteurs ne nous prennent pas pour des abruptis. J’ai été servie avec ce roman de Marisha Pessl, qui relate l’histoire d’une adolescente plutôt perspicace, voire pas mal brillante, qui fréquente un nouveau collège, de nouveaux amis et de nouveaux problèmes lorsqu’elle est témoin d’un crime sordide. La physique des catastrophes est rempli de références politiques et historiques en plus de constituer un roman policier qu’on ne soupçonne pas assez sérieux jusqu’au moment où on réalise que bien des détails nous ont filé entre les doigts, d’où le besoin de relire des extraits et de, tout comme l’héroine de cette histoire, retourner en arrière pour recoller les pièces du casse-tête. Fabuleux !

J’aime aussi que la jeune protagoniste compare les autres personnages ou bien les situations de l’histoire avec des titres, des événements historiques ou encore des animaux. En voici quelques extraits pour illustrer la technique:

-Le jeune interne aux cheveux roux (voir Fourmi rouge, Apprenez à connaitre les insectes, Buddle, 1985)…
-Nous décidâmes d’entrer dans la maison (voir Remonter le fleuve Zambèze en crue, Quêtes, 1992, p.212) et…

Ce sont souvent des détails comme ceux-ci qui me gardent connectés sur l’histoire, même quand on se demande après 300 pages où elle va nous mener, cette histoire. À mon grand bonheur, elle décolle à fond de train quelques dizaines de pages plus loin. Pour celles et ceux qui aiment être surpris.

A propos ratonnedebiblio

Elle fait le pari que les gens curieux ont une longueur d'avance dans la vie.
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour La physique des catastrophes

  1. Celine dit :

    Merci ratonne :o)
    Une lecture qui me semble digne d’être rajouté à la liste d’emplettes estivales.

    Je me permets à mon tour… « Les Occidentales » de Maggie Roussel.
    Un ami m’a tout particulièrement recommandé cet ouvrage québécois publié au Quartanier. Également finaliste au prix Nelligan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s